Dossiers de l'assurance mutuelle
Une assurance santé mutuelle pour ....
Dossiers Pratique de vos animaux



Tout ce qu’il faut savoir avant l’élevage de lapins

Si les poules sont les animaux qu’on rencontre le plus souvent dans les jardins, les lapins aussi commencent à les envahir ! Élever des lapins, c’est pratiquer la cuniculiculture. Si vous voulez vous lancer dans cette aventure plaisante, voici quelques conseils pratiques. Ils vous seront d’une aide précieuse pour bien amorcer votre aventure avec les lapins.

Quels lapins pour commencer la cuniculiculture ?

Les lapins sont déclinés en une multitude de races. Vous avez des lapins géants de plus de 5 kg. Ils se mangent. Leur chair est un peu ferme, demandant un long temps de cuisson. Les races moyennes pèsent entre 3,5 kg et 5 kg. C’est une race féconde qui vous procure des lapereaux 4 fois par an. Au tout début de votre élevage, il suffit d’avoir un mâle et une femelle. Puis, au fil du temps, vous pourrez ajouter une autre femelle pour agrandir votre armée de lapin.

Mettre vos lapins à l’abri grâce à un clapier

Avant de démarrer l’élevage des lapins, pensez tout d’abord à l’abri pour vos animaux. Appelé clapier, le foyer des lapins doit être confortable et sécurisé. Un maximum d’espace est recommandé. Sur le marché, le choix en termes de clapier est varié. Beaucoup préfèrent les clapiers en béton qui sont connus pour leur robustesse et durabilité dans le temps. D’autres préfèrent miser sur l’esthétisme et la praticité en choisissant un clapier en bois. Ces derniers sont plus chaleureux et faciles à déplacer. Une fois votre clapier choisi, il faut un bon endroit pour l’installer. Pour cela, choisissez un emplacement loin d’agitation, à l’abri du soleil, des courants d’air et de la pluie. Sachez également que le clapier demande un nettoyage régulier pour éviter les maladies. Un grand nettoyage est obligatoire, au moins une fois par semaine.

Une nourriture saine pour des lapins sains

Les lapins sont faciles à nourrir. Vous n’aurez pas à en faire de leur nourriture un casse-tête. Ils avalent divers types d’aliments comme les fanes de légumes : chou, carotte, luzerne, salade, etc. Ils peuvent également consommer des nourritures sèches notamment le foin, le blé ou le maïs. Dans les magasins spécialisés, vous trouvez facilement une large gamme d’aliments de lapins. Bref, élever un lapin ne demande pas beaucoup de travail. Il suffit de nettoyer son clapier régulièrement et de changer l’eau de l’abreuvoir quotidiennement. C’est un élevage qui rimera avec plaisir et bonheur rien qu’en voyant les lapereaux.

Publié dans Dossiers pratique

Savoir caresser son chien

Il est indispensable de montrer de l’affection à votre animal de compagnie. De ce fait, votre main ne doit pas vous servir à le corriger rudement, mais à le caresser pour lui témoigner de l’attention. Lescaresses sont très importantes, et il en existe plusieurs sortes qui ont des significations bien particulières pour le chien.

Comment choisir l’endroit à caresser ?

Les chiens considèrent que les caresser sur la tête, la nuque ou encore le cou est un signe de domination venant de leurs maîtres. Les caresses au-dessous du cou sont considérées comme gratifiantes et flattent l’animal qui y voit un grand signe d’affection. Elles sont surtout appréciées du chien lorsqu’il a conscience d’avoir eu une attitude qu’il estime plaisant pour son maître, ou qu’il a été particulièrement obéissant. Suivant la taille de votre animal de compagnie, les grandes bourrades ainsi que les tapotements sur le flanc sont considérés comme des manifestations d’amitié, avec cependant une légère domination provenant du maître. Il peut arriver que les significations de ces caresses disparaissent une fois que l’animal atteint son âge adulte. En effet, les chiens apprennent à décrypter et à comprendre le comportement de son maître. Il peut donc apprendre à apprécier les légères tapes sur la tête que son maître lui prodigue s’il sait que c’est une de ses habitudes. Il faut savoir que gratifier son chien de caresses est important pour lier des liens étroits avec lui. Ces gestes sont aussi importants que les jeux. Les chiens ont besoin des deux dès leur premier âge pour se développer. Grâce aux caresses et à un apprentissage attentif, mais pas trop strict, les chiens développent également leur affection envers leurs propriétaires. Il a été avéré que les animaux de compagnie qui manquent d’attention venant de leurs maîtres peuvent développer des signes d’anxiété et de frustrations. Leur caractère et leur manière d’être peuvent alors s’en trouver affecté. De plus, les animaux qui sont battus se mettent peu à peu à craindre les interactions avec les êtres humains et peuvent ainsi devenir agressifs.

Publié dans Dossiers pratique

Les puces arrivent au printemps

Le début de la saison estivale est marqué par l’apparition plus forte des puces chez nos chiens et chats. Un traitement adapté est indispensable pour combattre ces indésirables qui peuvent causer des démangeaisons et autres maladies chez nos animaux de compagnie. Le printemps favorise l’arrivée des puces qui n’attendent que la saison estivale pour venir s’attaquer à nos bêtes. Les maitres doivent donc anticiper sur ce phénomène et faire prendre à leurs animaux de compagnies des traitements adaptés. Une première solution réside dans l’application d’un antiparasitaire tout au long de l’année. Le maitre dispose pour cela de pipettes à mettre sur la peau du chien ou du chat. La seule précaution à prendre est d’éviter que l’animal ne soit en contact avec un humain dans les heures suivant l’administration de la pipette, pour permettre à son contenu de pénétrer efficacement la peau. L’esprit de responsabilité du maitre est primordial !

Les cas d’allergies, à prendre au sérieux

L’allergie aux puces est une pathologie que l’on rencontre fréquemment chez les chiens et chats. Les animaux ne supportant pas les piqures de puces doivent être emmenés chez le vétérinaire pour y recevoir un traitement adéquat. Il prescrira alors par exemple un traitement antibiotique ou un shampooing spécial à appliquer sur la peau. Le traitement n’enlève en rien l’allergie, la chasse aux puces doit être quotidienne en assurant une bonne hygiène de vie à son animal, le domicile de son propriétaire doit aussi être entretenu de manière irréprochable pour vaincre au maximum les puces. En cas de présence d’autres animaux à la maison, il faut veiller à ce que celui infesté par des puces ne contamine pas ses autres congénères. Le traitement contre les puces doit être appliqué aux premiers signes de gêne par l’animal afin d’éviter que les autres animaux soient affectés.

Publié dans Dossiers pratique

Comment donner un médicament à un chien

Quand votre chien est malade, lui administrer un médicament n’est pas toujours une chose facile. En effet, le chien aura rapidement tendance à le cracher si ce dernier n’est pas appétant. Pour que la prise d’un médicament ne soit pas synonyme du parcours du combattant, quelques gestes judicieusement choisis peuvent être effectués : Si le médicament est sous la forme de cachet ou de gélule, pour faciliter l’ingestion pour le chien, son maître aura tendance à réduire le médicament en poudre et de le mélanger à de la nourriture. Cette technique fastidieuse peut être contournée. Pour cela, il suffit d’ouvrir la gueule du chien et de maintenir la mâchoire supérieure avec une main. Prenez le cachet ou la gélule avec le pouce et l’index de l’autre main, insérez le médicament le plus loin possible sur la langue du chien, refermez la gueule. Pour faciliter la déglutition, frottez ou massez la gorge de votre chien.   Si le médicament est liquide, munissez-vous d’une seringue ou d’un compte-gouttes que vous glisserez dans la poche molaire de votre chien puis injectez le produit. Maintenez bien fermée la gueule de votre animal et aidez sa déglutition en le massant sur la gorge ou en lui soufflant sur le nez.

Publié dans Dossiers pratique

Comment calculer l’âge de votre chien ?

Votre chien a une durée de vie totalement différente de la vôtre, en effet, une seule année humaine en représente plusieurs pour lui. C'est pourquoi il est important de calculer l'âge de votre chien pour ainsi mieux comprendre son évolution.   Pour cela, plusieurs paramètres sont à prendre en compte : - Le taux de base d'une vie humaine soit 100 années - Le taux de base d'une vie canine soit 15 années On applique alors la fameuse "règle de trois", ce qui permet de dire plus clairement qu'il faut multiplier par 7 l'âge de votre chien pour obtenir son âge en équivalent humain. Il reste évidemment quelques détails qui rendent en réalité le calcul un peu plus complexe. En d'autres termes, votre chien a une jeunesse de courte durée mais a une vieillesse beaucoup plus longue. Tout cela varie également en fonction de la race du chien, prolongeant ou raccourcissant les étapes de sa vie. On peut donc trier ces races en trois grandes classes : - Les chiens de moins de 15kg - Les chiens de 15 à 45 kg - Les chiens de plus de 45 kg   Voici quelques exemples (les années sont exprimées en années canines) : > moins de 15kg : 1 an = 20 années humaines. 5 ans = 40 années humaines. > de 15 à 45 kg : 1 an = 18 années humaines. 5 ans = 45 années humaines. > plus de 45kg : 1 an = 14 années humaines. 5 ans = 49 années humaines.

Publié dans Dossiers pratique

Passeport de votre chien et de votre chat

Depuis octobre 2004, votre chien ou votre chat sont tenus de disposer d’un passeport pour pouvoir voyager en Europe. Plus qu’un simple carnet de santé, ce passeport est un document officiel témoignant de l’identification de votre animal de compagnie. Sur ce document figure la description de l’animal, son numéro d’identification (puce électronique ou tatouage), l’identité de son propriétaire mais permet également d’avoir une visibilité complète sur tous les vaccins, traitements contre les tiques et échinococcose. Une page dédiée à l’examen clinique de votre animal avant tout voyage remplace le certificat de bonne santé, auparavant nécessaire, et qui venait compléter le carnet de santé. Le passeport est un document tout en un très pratique pour voyager avec son animal de compagnie. Dans certains cas, en fonction de la provenance, pour qu’un animal puisse entrer dans un pays de l’Union Européenne, il est demandé en plus du passeport, un test sérologique antirabique attestant un titrage d’anticorps suffisant pour neutraliser le virus rabique. Une page sur le passeport est consacrée à cette attestation vétérinaire après prélèvement sanguin et examen.   Le passeport pour animal de compagnie est un document officiel très efficace pour permettre à votre compagnon de passer légalement les frontières.

Publié dans Dossiers pratique